Nouvelles de la MFR

Infos Coronavirus

Au 23/03/2020

Bonjour,

Voici des précisions sur la situation des élèves stagiaires et apprentis à la Maison Familiale par rapport à la présence du Coronavirus (Source : Union des Maisons Familiales Rurales).

Pour les établissements MFR, la dernière circulaire du Ministère de l'Agriculture et de l'alimentation du 20 mars 2020, énonce clairement que " le stage pourra être poursuivi dans les entreprises pour les élèves de plus de 16 ans, selon l'appréciation du chef d'établissement, si aucune alternative n'est possible (travail à distance..) et  "à la condition que toutes les mesures soient prises pour garantir la sécurité sanitaire des apprenants comme de leur entourage".  Bien sûr, cela doit se faire en concertation avec les familles (les parents des élèves mineurs devant donner leur accord).
 
Dans tel cas, il convient de remplir l’attestation de déplacement professionnel. S’agissant des stages qui s’exercent dans un pays étranger, ils doivent être interrompus (et reportés si planifiés en mars et avril).

Les apprentis/stagiaires qui continuent de se rendre dans leur entreprise doivent être en possession de l’attestation de déplacement professionnel («justificatif permanent») qui certifie que l’emploi ne peut être réalisé en télétravail ainsi que de l’attestation de déplacement dérogatoire et qui justifie les déplacements avec le lieu d’hébergement ou domicile, durant la période de confinement. 

 

Ce qui ne change pas :

Il est bien entendu que  hors des périodes prévues par la convention, les jeunes ne sont pas autorisés à aller sur en stage.

 

Cas de l’apprentissage : Les jeunes peuvent se rendre à leur entreprise pendant les périodes de fermeture de la MFR

Les apprentis sont tenus de se rendre dans leur entreprise qui décidera du maintien ou non de l’apprenti à son poste.

L’apprenti est éligible au chômage partiel ou télétravail comme les autres salariés.

Dans tous les cas, c’est l’entreprise qui décide des modalités d’organisation du travail.

Cela n’entraine, à ce stade, pas de conséquence sur l’exécution du contrat d’apprentissage.

 

La direction,

Philippe Grandjean